Sign in / Join

Zohal, l’art de la table abordable

Zohal, nouvelle marque d’objets designs pour la maison, lance sa première collection en ligne d’objets d’art de la table, de décoration et de linge de maison. Imaginé à La Réunion par Catherine Class, le site internet propose de précommander dès aujourd’hui. La fondatrice est confiante dans sa nouvelle entreprise et a déjà de nombreuses idées de créations en tête. Portrait d’une femme entreprenante qui a choisi la Réunion comme source d’inspiration.

Zohal, c’est avant tout un état d’esprit ! C’est l’envie de changer les choses, de permettre au plus grand nombre de profiter d’un chez-soi où il fait bon vivre, en proposant de beaux produits, à des prix justes.

Pour Catherine Class, qui a « décidé de sortir des sentiers battus, en misant sur le digital et en mettant une partie de nos produits en prévente. Nous n’avons ni surface commerciale, ni vendeurs à payer. Quant aux précommandes, elles permettent de rationaliser les quantités, de réduire le stockage et la surproduction. C’est tout cela qui nous permet d’abaisser nos prix de vente et d’offrir un meilleur rapport qualité-prix » partage la fondatrice.

“En 2019, je me suis installée avec ma petite famille sur cette belle île qu’est la Réunion. Comme souvent lors d’un déménagement, nous avions le cœur lourd de devoir quitter nos proches, nos repères, notre chez nous : il nous fallait recréer notre cocon. En arpentant les allées des magasins d’ameublement et de décoration sur l’île, j’ai eu du mal à trouver du mobilier que je trouvais à la fois esthétique, de bonne qualité et à un prix accessible. Ce sont mes deux filles qui m’ont inspiré le nom de l’entreprise. En entendant leur cri de joie, alors qu’elles couraient partout dans la maison, j’ai su qu’elles se sentaient enfin bien…de nouveau chez elles. Je me suis alors amusée à associer les syllabes de leurs prénoms.

Vous l’avez compris, Zohal, c’est une nouvelle marque de produits designs pour la maison, mais c’est aussi et surtout un état d’esprit pour un intérieur chaleureux et plein de joie de vivre !”

La boutique en ligne zohal.fr n’est ouverte que depuis trois jours, mais la marque fait déjà parler d’elle sur les réseaux sociaux. Elle rassemble une communauté de 1000 abonnés et a écoulé, en quelques jours, un tiers de sa collection été.

La Réunion comme source d’inspiration

L’inspiration, la marque ZOHAL la puise sur l’île, à l’image des graines du fruit de la passion qui égaient la collection de coussins en lin Cilaos, ou encore la collection Belouve, en référence à la forêt réunionnaise du même nom. «Nous avons à cœur de faire rayonner La Réunion dans tout l’Océan Indien », explique Catherine Class, la fondatrice de la marque. Arrivée sur l’île en 2019 avec son mari et ses deux filles, elle a du mal à trouver des objets esthétiques à un prix abordable.

Elle rencontre alors de nombreux acteurs économiques sur l’île, en parle à des amies et anciennes collègues, puis décide de se lancer avec elles dans l’aventure de l’entreprenariat.

Une façon de faire inédite sur le territoire

L’étude de marché qu’elle fait réaliser confirme son sentiment. L’enjeu pour ZOHAL, est de trouver le moyen de proposer à la vente des objets de qualité à des prix plus abordables. Elle met alors en place un concept simple et encore insolite à la Réunion : la marque conçoit les designs elle-même et les vend en ligne en précommande.

Les perspectives d’avenir de ZOHAL

Avec le contexte COVID-19, la marque doit avancer par étape. Elle espère pouvoir dès l’année prochaine vendre du mobilier et faire appel à des artisans de l’île, notamment des céramistes et des ébénistes. « C’est pour cela que nous espérons que les gens seront encore nombreux à nous soutenir ; pour nous donner l’opportunité de passer cette seconde étape et étendre notre gamme de produits», complète la créatrice. Avec des prix plus abordables et des objets uniques, ZOHAL a bon espoir d’avoir un bel avenir devant elle.

Pour précommander les collections en quantité limitée, rendez-vous sur le site internet : Zohal.fr

Photo DR

Laisser un commentaire

Ces articles peuvent vous intéressez