Sign in / Join

Voyage Douceur au Spa de l’Orangerie

Qui aurait pu croire qu’au bout de ce dédale de rues bordées d’industries, et de bâtiments gris apparaitrait, comme un mirage, cet établissement aux lignes sobres et chics. Bienvenue à l’Orangerie à Sainte-Clotilde. Au Chaudron juste après le TCD (tennis Club Dionysien).

Passé un grand portail coulissant, entrez dans un univers où la sérénité des lieux surprend. L’espace est dégagé, derrière une végétation luxuriante apparait le restaurant de l’Orangerie. Son ossature en métal noir et verrières, du bois et de la pierre lui confère un look à mi-chemin entre la serre tropicale et le loft américain. Sur la gauche, une porte imposante ornée de bronze vous invite à pénétrer dans le SPA. Une silhouette fluette à la voix douce vous souhaite la bienvenue et vous soumet un formulaire santé à remplir. Les lieux sont épurés, teintés de couleurs sable, ils sont décorés de paniers en rafia, de sculptures en coquillages et de miroirs ceints d’osier. De merveilleuses senteurs de fleurs d’oranger vous enivrent.

L’ambiance est ouatée, propice au lâcher prise. L’hôtesse vous partage le protocole d’accueil, elle vous guide vers un vestiaire personnel, vous commente les accessoires laissés à votre attention : un peignoir blanc en nid d’abeille, une paire de chaussons délicatement brodés et un drap de bain douillet aux couleurs miel. Une douche plus tard, vous êtes invitées à suivre Enola qui vous précède dans la lumière tamisée d’une petite alcôve. Des bougies sont disposées ici et là, leurs flammes scintillantes vous enveloppent d’une chaleur réconfortante. Un fond de musique balinaise ajoute à la sérénité de la pièce vous transportant avec légèreté dans cet univers du bien-être. Destination zénitude, votre voyage débute. Confortablement lovée dans un fauteuil, vous glissez les pieds dans une eau chaude étoilée de mille et une petites fleurs, d’un geste assuré et gracieux la jeune fille procède à un gommage, vous malaxant talons, orteils et voutes plantaires pour encore mieux vous détendre.

Dans un murmure elle vous décrit l’étape suivante, discrètement elle quitte l’espace vous laissant vous installer en toute intimité sur la table de massage. Enola revient à pas feutrés, vous susurre quelques mots à l’oreille pour s’enquérir de votre ressenti. Elle dispose des serviettes chaudes sur votre corps apposant ici et là ses mains expertes comme pour encore mieux faire pénétrer cette douceur inattendue. Subtilement elle fait couler un filet d’huile tiède aux effluves de fleur d’oranger sur votre peau. D’un mouvement de doigts, elle fait pénétrer le fluide, appose des pressions savamment opérées pour aller dénouer toutes vos tensions et l’instant d’après vous sublime en sculptant votre enveloppe. La séance tire à sa fin, 60 minutes d’un séjour au nirvana où confiance et bienveillance se mêlent onctueusement. Délicatement une voix vous ramène au réel, en douceur vous réveille. Comme vous étiez venu, vous repartez, enveloppé dans un cocon de douceurs, épuisé à bon escient par un velouté de sensations suaves. Prenez soin de vous, laissez-vous hypnotiser par une escapade au Spa de l’Orangerie …

Texte: Nadine Gracy
Photos: Pierre Marchal

L’Orangerie Wellness Spa,
43 Rue Gabriel de Kerveguen , 97490 Saint Denis
Tel : 02 62 73 28 44
Site internet : www.lorangerie.re
Site de réservation : https://app.kiute.com/vdg
Mail : contact-wellnesspa@lorangerie.re

Laisser un commentaire

Ces articles peuvent vous intéressez