Sign in / Join

Trois femmes contre le diabète

Anne, Edwige et Elise. Trois femmes qui se battent pour améliorer la vie des diabétiques à la Réunion. A commencer par Elise et Anne, deux sœurs jumelles, diabétiques depuis plus de vingt ans. Le mardi 8 mars 2022, Edwige, bénévole engagée de l’association ADJ (Association des Diabétiques Juniors) organise à 20h00 une web conférence intitulée “Soyons glucides !”. Action d’intérêt général quand on sait que, chaque semaine à la Réunion, deux nouvelles personnes découvrent qu’elles sont diabétiques de type 1.

Anne et Elise, totalisent sur les réseaux sociaux des millions de vues. Intéressant quand on sait qu’elles sont porteuses d’une maladie incurable : le diabète de type 1. Elles font chaque jour la démonstration “qu’avec le diabète rien n’est impossible”.
Un message positif et encourageant qu’Edwige souhaite partager au plus grand nombre de diabétiques à la Réunion et notamment aux adhérents de l’association qu’elle préside. “Quand vous êtes une famille et qu’un jour vous apprenez que votre enfant est porteur du diabète de type 1, votre vie bascule. Il peut y avoir beaucoup de découragement et de tristesse. Le message positif de @Diabaide (les comptes d’Anne et Elise) est alors très utile. Par cette web conférence, nous avons déjà voulu partager cet encouragement.” En 2019, à la Réunion, ce sont près de 80 000 personnes qui doivent faire avec le diabète dans leur quotidien, tout comme les deux sœurs de Diab’aide. Elles partagent sur les réseaux sociaux leur vie mais aussi leurs trucs et astuces pour vivre avec le diabète et surtout “adapter le diabète à sa vie et non l’inverse” comme elles le proclament à longueur de tweet, d’insta et de vidéos Youtube.
Lors de cette conférence du 8 mars, elles vont particulièrement insister sur leur technique de comptage des glucides qu’elles présentent dans un livre intitulé “Soyons glucides !”. “Savoir compter ses glucides est primordial pour ne pas dépendre du diabète mais adapter le diabète à sa vie, explique Edwige. Les boucles fermées arrivent à la Réunion. Ce dispositif médical, composé d’un capteur de glycémie en continue, d’une pompe à insuline, le tout reliés par une intelligence artificielle, facilite la vie des patients.” À la seule condition qu’ils soient capables de compter les glucides qu’ils ingèrent pour renseigner la boucle fermée. Dans ce cas, la web conférence, pour expliquer aux familles comment compter, est primordiale !
Pour mémoire, le diabète est une maladie chronique qui survient lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou lorsque l’organisme n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit, l’insuline étant l’hormone régulatrice de la glycémie. Lorsqu’il est de type 1, il s’agit d’une maladie auto-immune. Le dérèglement est dû à un arrêt de la production d’insuline. Le diabète de type 1 ne se guérit pas. Le patient devra faire avec toute sa vie. La web conférence du mardi 8 mars et le livre des jumelles visent justement à rendre moins pénible la vie des diabétiques.
C’est pour cela que l’association ADJ va garder la web conférence en replay gratuit sur sa page Facebook plusieurs mois et qu’elle regroupe les commandes du livre de @Diabaide pour faciliter l’accès au plus grand nombre en évitant les importants frais de livraison.
La Réunion représente le plus gros pourcentage de diabétiques au niveau national. Une surreprésentation des femmes et des moins de 65 ans dans les cas de diabètes dans notre département. En 2020, le diabète a causé à la Réunion 300 amputations des membres inférieurs et provoqué 250 décès.

“Soyons glucides!” web conférence gratuite, via zoom, mardi 8 mars à 20h.
Inscription sur facebook : Adj974

TagsSanté

Laisser un commentaire

Ces articles peuvent vous intéressez