Sign in / Join

Nager avec bébé

Oui, bébé sait nager : c’est le « réflexe natatoire » ! Après 9 mois passés dans un bain de liquide amniotique, on peut même dire qu’il se sent comme un poisson dans l’eau lorsqu’il s’agit de barboter… Pour peu qu’on prenne quelques précautions ! A l’eau !

Nager avec bébé : c’est tout bénéf !
Nager avec bébé, c’est d’abord bon pour lui puisque cela favorise son développement et son épanouissement.

Sa motricité et la connaissance de son corps : bébé travaille tous ses muscles et découvre ses limites corporelles.
Son développement sensoriel, par le contact de l’eau sur sa peau, sa température, son bruit, ses scintillements, des stimulations et sensations inhabituelles…
Sa confiance en soi et son autonomie dès lors qu’il nage hors des bras de papa ou maman.
La qualité de son sommeil : l’activité physique aide à mieux dormir !

Et c’est bon aussi pour la famille : nager avec bébé renforce le lien avec ses parents qui le félicitent, lui apprennent de nouveau mots, l’interrogent sur ses nouvelles sensations, rient avec lui, etc.

Les précautions à prendre
La nage avec bébé est un joli moment de partage que vous pouvez vivre dès ses 4 mois… seulement après avoir pris quelques précautions.

Avant de nager :

• S’il y a des antécédents d’allergie ou d’asthme dans la famille et que vous prévoyez de nager dans une piscine au chlore, demandez conseil à votre pédiatre : la chloramine, gaz issu du chlore, est irritante pour les poumons des tout-petits
• Donnez-lui à boire et à manger (des sucres lents) pour éviter régurgitations et petits creux
• Protégez sa peau avec une crème hydrophobe pour limiter les irritations dues au chlore ou au sel
• Mettez-lui une couche étanche
• Assurez-vous que la température est adaptée : 31 à 32°C dans l’eau, 25°C en dehors

Pendant le bain :

• Ne jetez pas bébé dans le bain, ni le forcer à mettre la tête sous l’eau
• Sortez-le immédiatement de l’eau s’il a froid (frissons, chair de poule, bleuissement des lèvres)
• Limitez la durée du bain à 20 mn pour les plus petits et 45 mn pour les plus grands

Après :

• Rincez soigneusement sa peau à l’eau claire, ses yeux au sérum physiologique et appliquez-lui une crème hydratante
• Donnez-lui à manger pour qu’il reprenne des forces : une compote, une crème chocolat, des fruits…

Bébés nageurs en piscine

Vous pouvez accéder à des séances de « bébés nageurs » dès ses 4 mois s’il n’y a pas de contre-indication médicale. Chaque séance est encadrée par un moniteur et s’effectue en groupe : l’idéal pour sociabiliser bébé !
Avec vous, il pourra découvrir et s’amuser avec un ensemble de jeux, toboggans, tapis, frites, ballons, planches… L’objectif n’est pas de lui apprendre à nager mais de favoriser son autonomie et son développement à son rythme, dans le respect de ses besoins et de ses peurs.
Nul besoin de bouée ni de brassards donc, puisque bébé pourra toujours s’appuyer sur vous, sur le moniteur ou sur un des accessoires !

Et dans la mer ?
C’est possible ! Toutefois, la durée du bain devra être réduite à 5 mn pour les tout-petits, qui se refroidissent très vite. Le système qui régule leur température n’est pas encore au point avant l’âge d’un an et, même sous l’ardent soleil austral, la température de l’océan dépasse rarement les 28°C…
Si bébé a moins d’un an, prenez-le dans vos bras et entrez progressivement dans l’eau avec lui. Au-delà, vous pouvez essayer de le mettre debout dans l’eau, à un endroit où il a pied, toujours en le tenant par les bras ou les mains. Et dans tous les cas, s’il pleure, hurle ou montre un quelconque signe de peur, n’insistez pas !

La plage étant un milieu particulier, pensez à prendre quelques précautions supplémentaires :

• évitez les sorties aux heures les plus chaudes (11 h à 17 h)
• pensez à lui donner à boire souvent, même s’il ne réclame pas
• humectez-lui régulièrement le front, les cheveux et la nuque
• protégez-le au maximum du soleil : chapeau à bords larges, lunettes de soleil à indice de protection 3 ou 4 et aux normes CE, crème solaire indice 50+ adaptée aux nourrissons et tente anti-UV (tout comme les nuages, les parasols laissent passer la majorité des UV !)
• évitez de le laisser nu sur le sable, qui pourrait provoquer irritations ou infections (surtout chez les petites filles).

Texte: Cécile Jeancolas

TagsBébé

Laisser un commentaire

Ces articles peuvent vous intéressez