Sign in / Join

Dispositif STAT-ON à Tamarins Sud

La clinique les Tamarins Sud, établissement de Soins Médicaux et de Réadaptation du sud de La Réunion, est le premier établissement de l’île à mettre à disposition de ses patients le dispositif médical STAT-ON pour l’amélioration de la prise en charge des patients atteints de Parkinson.

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative qui affecte environ 2000-2500 personnes à La Réunion. Grâce à ce nouveau dispositif portable européen innovant, il est possible de surveiller les symptômes moteurs associés pour améliorer les décisions de traitement de cette maladie.

Un appareil portable pour surveiller les symptômes de la Maladie de Parkinson
Ce projet mené en partenariat avec la Société Seprodom permet de faire bénéficier de ce dispositif innovant aux patients atteints de la maladie de Parkinson.

Actuellement, l’évaluation du patient est basée sur des carnets de suivi qu’il tient au quotidien et le remplissage de questionnaires standards qui, plutôt que d’offrir une analyse continue et dynamique, offrent seulement un aperçu statique et subjectif de leur condition. De plus, les neurologues ne peuvent pas avoir une évaluation optimale des fluctuations quotidiennes des symptômes du fait que les patients sont évalués en consultation de suivi à un rythme insuffisant (au mieux, 3-4 fois par an).

Le système STAT-ON est totalement autonome, se porte confortablement, au-dessus des vêtements, à la taille du patient et contient une unité de communication qui transfère les résultats de l’évaluation motrice vers un appareil mobile externe. Des algorithmes avancés d’apprentissage automatique analysent les informations inertielles et identifient les symptômes spécifiques de la maladie (blocage et ralentissement du mouvement correspondant à un état « OFF », blocage brutal à l’initiation de la marche, dyskinésies correspondant à des mouvements anormaux plutôt en lien avec surdosage en traitement, et état moteur satisfaisant « ON »). Les données des capteurs sont présentées dans un rapport qui est ensuite utilisé par les professionnels de santé pour mieux comprendre les variations de l’état moteur et permettre, en collaboration avec les neurologues, de guider les décisions thérapeutiques pour améliorer la qualité de vie des patients.

Le dispositif STAT-ON surveille donc objectivement, sur une période de 5 à 7 jours, les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson, permettant ainsi d’obtenir une carte complète de leur distribution et de leur gravité dans le but d’en améliorer leur prise en charge.

Évaluation de l’appareil STAT-ON au sein de la Clinique Les Tamarins Sud
Les premiers patients ont débuté l’utilisation de ce dispositif médical. Une cohorte de patient sera incluse jusqu’en fin d’année. L’analyse des tracés et des rapports obtenus sera confrontée aux publications déjà parues sur le sujet afin de pouvoir, l’équipe médicale le souhaite, valider et diffuser largement son utilisation dès l’année prochaine.

Photo Pierre Marchal

TagsSanté

Laisser un commentaire