Sign in / Join

Des fêtes sans stress

A l’idée de recevoir chez vous toute la famille pour le réveillon de Noël, vous naviguez entre joie, stress et tensions… Détendez-vous, et remettez-vous en à nos conseils pour gérer ce moment délicat.

Préparer le repas, choisir les cadeaux, supporter belle-maman, gérer les enfants turbulents de votre conjoint… Sous cet angle, le réveillon ressemble plus à une course d’obstacles qu’à une partie de plaisir. La parade pour aborder cette épreuve en toute quiétude : la préparer soigneusement !

Se sentir prête
Avant tout, préparez-vous, vous ! Moralement ET physiquement.

Choisissez ce que vous voulez ou ne voulez pas : vous n’êtes pas obligée de mettre les petits plats dans les grands, de recevoir l’amie de votre vieille tante, d’offrir des cadeaux mirobolants à tous les marmailles présents… C’est vous qui organisez, c’est vous qui décidez !

Soyez réaliste. On n’est ni sur Instagram, ni chez Bree Van de Kamp : personne ne s’attend à ce que cette soirée soit parfaite en tous points. Alors faites ce que vous pouvez, ce que vous aimez, sans chercher à plaire à tout le monde, c’est le meilleur moyen de ne pas (se) décevoir !

Ménagez-vous. Inutile de vous lancer dans des préparations fastidieuses qui seront englouties en quelques secondes. Faites simple et pensez à préparer des plats qui nécessitent le moins de travail possible une fois installée avec vos convives (traditionnel cari, plat complet unique, buffet où chacun se sert, etc.). Si vous savez qu’un de vos invités ne peut se passer de tel ou tel mets pour Noël : demandez-lui de le préparer ! Et si vous avez les moyens pourquoi ne pas vous offrir les services d’un traiteur ou d’un chef à domicile ?

Prenez soin de vous. Les jours précédant le réveillon, dormez autant que vous en avez besoin et pensez à manger léger – les excès vont débarquer sans tarder ! Avant l’arrivée de vos invités, détendez-vous avec un bon bain aux quelques huiles essentielles, un massage ou quelques exercices de respiration.

Dénouer les nœuds familiaux
Même à Noël, il n’y pas de miracles : vos neveux restent d’incorrigibles malpolis, vous ne serez jamais d’accord avec votre belle-mère sur la manière d’éduquer vos marmailles et non, vous n’allez pas changer de métier pour faire plaisir à votre oncle. Mais vous pouvez faire en sorte que tout se passe pour le mieux le temps de cette soirée.

Pensez bien le plan de table, afin d’éviter les tensions et de favoriser l’harmonie. Séparez les sanguins, n’accolez pas deux muettes, mélangez les générations…

Acceptez votre famille comme elle est. Le mythe d’un Noël qui n’est que paix et amour tient toujours mais souvenez-vous que la réalité peut vous décevoir. Pour vous prémunir de cela, gardez en tête que votre famille reste la même et les comportements qui vous déplaisaient aussi. Vous ne pouvez rien y changer. Mais vous pouvez changer votre manière d’y réagir : l’humour et la patience restent les armes les plus efficaces !

Prévoyez des parades aux éventuelles situations de tension qui pourraient survenir. Préparez des réponses aux éventuelles réflexions blessantes qui reviennent chaque année sur le tapis pour éviter d’être prise au dépourvu et de vous laisser envahir par l’émotion. Déplacez la conversation vers un sujet plus positif. On vous parle encore des difficultés du petit dernier ? Mettez en avant ses performances en foot et le sentiment de fierté que vous en retirez. Remettez à plus tard explications et règlements de compte, les clashes en public ne sont agréables pour personne. Bref, essayez de couper momentanément les relations toxiques que vous pouvez entretenir avec certains membres de votre famille.

Lancez vous-même des sujets de conversations susceptibles de réunir le plus grand nombre : exit la politique ou la religion, place aux voyages, à la gastronomie, à la musique… Et si vraiment la conversation dérape et vous insupporte, n’hésitez pas à sortir de table et à vous isoler quelques instants, le temps de laisser retomber la pression et de vous remettre !

Occupez-vous de vos affaires. Ce n’est pas parce que le réveillon se déroule chez vous que vous devez tout gérer. Les enfants turbulents sont la responsabilité de LEURS parents, les tontons éméchés de leurs femmes ou enfants. Vous, votre affaire, c’est de prendre du bon temps.

Laisser un commentaire